Question:
Existe-t-il un Cortex-M3 avec des régulateurs de tension externes?
semaj
2010-03-01 23:13:13 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Est-ce que quelqu'un connaît un microcontrôleur ARM Cortex-M3 avec des tensions périphériques de 3,3 V et de cœur de 1,8 V fournies par des sources externes? Tout ce que j'ai trouvé jusqu'à présent a un régulateur interne pour le cœur du processeur 1.8V. Mon problème est que je travaille dans un environnement à haute température et les régulateurs internes ont tous un circuit d'arrêt thermique pour protéger la puce qui coupe le 1.8V à 125C. Je voudrais fournir au 1.8V ma propre protection thermique étendue qui fonctionnera jusqu'à 200C mais je n'ai pas été en mesure de trouver un microcontrôleur qui en accepte un.

Wow, que faites-vous pour que les microcontrôleurs soient si chauds? Ne pouvez-vous pas simplement mettre le mcu à l'extérieur de la zone chaude, peut-être faire passer des fils vers certains capteurs à l'intérieur?
Six réponses:
#1
+9
Terry Chen
2010-03-03 16:38:45 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Avez-vous examiné le HT83C51 de Honeywell. Il s'agit d'un microcontrôleur compatible 8051 conçu pour fonctionner jusqu'à 225 ° C (et déclassé jusqu'à 300 ° C). Je pense que cette puce est conçue dès le départ pour fonctionner dans des conditions difficiles.

Hou la la! Merci Terry. Bien que je ne puisse pas utiliser un 8051 pour le moment, j'espère que quelqu'un d'autre bénéficiera de ce message. Une autre note intéressante - il semble que le HT83C51 ne soit livré que dans un package DIP, ce qui peut être un problème pour certaines applications.
#2
+5
Brian Carlton
2010-03-01 23:19:53 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Même si vous le faites, vous violerez la température maximale de la pièce. Cela ne fonctionnera pas nécessairement, même à des fréquences inférieures au-dessus de sa température maximale. N'oubliez pas que le "maximum absolu" concerne les dégâts, ne fonctionne pas.

Merci. Je suis conscient de ce fait. Il n'y a pas de microcontrôleurs conçus pour fonctionner à proximité de cette température, nous devons donc faire de nombreux tests en interne. Il s'avère que de nombreuses pièces fonctionnent très bien au-dessus de leur température nominale.
#3
+5
semaj
2010-03-03 03:17:01 UTC
view on stackexchange narkive permalink

J'en ai trouvé un pour l'instant. Il semble que la série Atmel SAM3S permette à des régulateurs externes de fournir de l'énergie aux E / S et au cœur du processeur. L'inconvénient est qu'il n'a pas autant de RAM (seulement 48 k octets) que la plupart des concurrents (généralement 64 k octets).

Oui, l'Atmel SAM3S vous permet d'utiliser des régulateurs externes pour les alimentations de 3,3 volts E / S et 1,8 volts. Faites attention avec tout MCU flash fonctionnant au-dessus de sa température nominale maximale. Une température plus élevée signifie que la charge s'échappe plus rapidement des portes flottantes flash, ce qui réduit le temps de rétention des données. Vous pouvez probablement contourner le problème si vous réécrivez souvent le flash (et rafraîchissez les charges de la porte). Si une pièce typique a une rétention de données de 20 ans à 85 ° C, vous pouvez voir une rétention beaucoup plus courte à 125 ° C.Soyez donc prudent et réécrivez le flash tous les 6 à 12 mois. Vous serez toujours seul.
#4
+3
Leon Heller
2010-03-02 02:02:36 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Microchip possède des MCU qui sont qualifiés pour un fonctionnement 150C.

Merci Léon. Malheureusement, je dois rester dans la famille ARM.
#5
+3
jpc
2010-04-12 01:01:52 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Pas un Cortex-M3 mais le LPC2101 ARM7TDMI de NXP nécessite une régulation externe de 1,8V.

#6
+2
Adam Davis
2010-03-02 00:25:57 UTC
view on stackexchange narkive permalink

La température de fonctionnement maximale des puces cortex M3 que j'ai examinées est de 125 ° C - ce qui correspond exactement à l'endroit où vous avez trouvé la protection d'arrêt thermique.

Vous devrez appeler le fabricant pour une utilisation au-delà ces conditions, mais j'espère que vous n'obtiendrez pas la réponse dont vous avez besoin. Vous devrez peut-être localiser les éléments informatiques loin de la chaleur, ou utiliser une solution de refroidissement actif car il y a très peu de microcontrôleurs qui fonctionnent au-dessus de 125 ° C.

Si vous voulez jouer avec les pousser au-delà de vos limites, cependant , vous avez raison, vous en avez besoin qui autorise un régulateur externe. Je crois que le PIC32 et l'AVR32 ont des régulateurs internes, mais ils sont sur des broches externes accessibles et peuvent être contournés avec votre propre alimentation. Cependant, ce ne sont pas des ARM, donc si c'est une exigence fondamentale, vous devrez peut-être simplement contacter un fabricant.



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 2.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...