Question:
Choisir un appareil de commutation
stbtra
2010-05-14 02:53:51 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je suis submergé par la variété des dispositifs de commutation. Relais MOSFETS / BJTS (mécaniques / semi-conducteurs), solutions opto-isolées, etc.

Je dois prendre en charge les salves 15V, 60A, doit être à haut rendement et le temps de commutation n'est pas important car il ne changera pas très souvent . Le bruit n'est pas non plus un gros problème. Cela remplira la fonction d'une batterie coupée dans un circuit.

Sur la base de ces exigences, que recommanderiez-vous?

J'ai enlevé l'étiquette haute tension car le 15V ne me semblait pas très élevé. :)
Tout ce qui est en dessous de ~ 48V est considéré comme une tension ** basse **.
ouais pas de soucis, j'allais au départ le rendre beaucoup plus élevé mais j'ai changé mes exigences
http://electronics.stackexchange.com/questions/15089/how-to-choose-a-switch
Trois réponses:
#1
+6
Jason S
2010-05-14 05:31:40 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Presque certainement un MOSFET. Le seul problème est la tension disponible pour le faire fonctionner.

Disons que vous avez une batterie 15V avec un signal marche / arrêt 5V référencé au négatif de la batterie. Si votre charge peut flotter et peut se fixer directement au positif de la batterie, vous pouvez utiliser un MOSFET à canal N: attachez la source MOSFET au négatif de la batterie, vidangez sur le côté de la charge non connecté à la batterie et la porte à la marche / off via une petite résistance (50-200 ohms).

Si la charge doit être mise à la terre, vous devez utiliser un MOSFET à canal P avec un drain lié à l'extrémité non mise à la terre de la charge, le source liée au positif de la batterie, et le circuit de commande de la porte peut être un peu plus compliqué (* = je pourrais publier des détails plus tard).

Une batterie de 15 V est suffisamment petite pour que vous puissiez vous en tirer avec un MOSFET évalué pour Gamme 25-40V et il y a des résistances à très faible puissance qui peuvent supporter des charges de 60A.

modifier: vous ne dites pas quel type d'emballage vous recherchez. Si vous prévoyez d'utiliser une carte de circuit imprimé pour d'autres choses, optez pour un MOSFET dans un boîtier SO8, DPAK ou D2PAK. SO8 semble incertain pour des charges de 60 A à moins que ce ne soit pour un temps très bref, mais c'est probablement le plus rentable, bien que le pire pour la dissipation thermique. DPAK et D2PAK sont plus robustes.

Si vous ne prévoyez pas d'utiliser un circuit imprimé, un relais automobile serait probablement beaucoup plus facile à utiliser.

Il y a de jolis relais haute intensité qui sont montés dans des trous traversants sur les PCB.Dans les deux cas (MOSFET ou relais), les traces de PCB nécessiteraient un renforcement avec du fil de cuivre pour gérer 60A sans surchauffe.
Si vous utilisez un PCB, ce que je ne recommande pas, je suggère un calculateur de largeur de trace, par exemple [1]. Soixante ampères est un courant sérieux. L'utilisation d'un service comme BatchPCB, qui utilise 1 oz de cuivre, signifie une trace très large. [1] http://home.comcast.net/~pcb.george/trace.html
60A est un courant sérieux, mais s'il est limité à une durée particulière (par exemple 1 ms), ce n'est pas tout à fait un problème. Mais vous avez un point.
#2
+4
jpc
2010-05-14 05:28:16 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je suggérerais un relais mécanique. Il existe des relais à usage automobile qui peuvent gérer votre charge. Vous aurez généralement besoin d'un petit MOSFET ou BJT pour piloter la bobine de relais (connectez une extrémité de la bobine à + 12V et conduisez l'autre à la terre en utilisant le MOSFET / BJT).

Vous pouvez utiliser un haut- MOSFET actuel mais je ne pense pas que vous puissiez battre le prix et les faibles pertes du relais.

edit: JustJeff a raison que lors de la commutation complète 60A (surtout si la charge est inductif ou les fils sont longs), le relais aura besoin d'une protection supplémentaire contre les pointes inductives pour éviter la formation d'arc au niveau des contacts (ce qui peut entraîner un relais allumé en permanence). Avec un MOSFET, vous pouvez essayer de ralentir la désactivation (la dissipation ne devrait pas être un problème si vous changez rarement) en augmentant la résistance de grille.

#3
+1
pingswept
2010-05-14 08:34:07 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Interrompre 60 A est une tâche non triviale. J'utiliserais un contacteur CC, comme ceux utilisés dans les véhicules électriques. McMaster en vend un tas: http://www.mcmaster.com/#dc-voltage-contactors/=72v7eh

En particulier, je pense que la partie 7995K42 fonctionnerait.



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 2.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...