Question:
Excès de capacité dans le réseau électrique
Lawbit
2017-02-11 23:05:16 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Ma question concerne la capacité du réseau électrique. Je suis un avocat essayant de comprendre si la capacité excédentaire fonctionne dans un réseau électrique pour éviter les baisses de tension et combien de temps la capacité excédentaire peut-elle exister dans le réseau avant qu'elle ne soit dissipée ou utilisée? En outre, la production d'électricité est-elle produite pour maintenir la demande en dessous de la production totale d'électricité à un moment donné, de sorte que la demande puisse être décrite comme fonctionnant à un pourcentage de la capacité du réseau électrique, par exemple 98% de la capacité? Ou la production d'électricité correspond-elle toujours exactement à la demande? merci pour tout renseignement, j'aide un client à récupérer les paiements à une compagnie d'électricité municipale pour l'excédent d'électricité facturé mais jamais utilisé car il s'est dissipé dans le boîtier du compteur en raison d'un clip de cosse défectueux endommagé lors de l'installation du compteur. Je fonde la récupération sur la théorie de l'enrichissement sans cause de la compagnie d'électricité pour l'électricité payée par le client qui, en substance, a été produite à un coût marginal nul pour l'utilisateur final, car l'électricité facturée aurait été présente dans la capacité excédentaire générée en tant que tel. bien sûr parce que les compagnies d'électricité ne fonctionnent pas exactement à la demande. J'essaie donc de comprendre si ma théorie du rétablissement est exacte. Mon client a été facturé plus de 100 000 $ pour l'électricité excédentaire sur une période de 30 ans.

réponse aux commentaires et réponses Merci à tous de m'avoir aidé à comprendre ma pensée erronée et mon ignorance en la matière. Je comprends que l'électricité est utilisée immédiatement et qu'il n'y a pas d'excès dans la ligne. La tension et la fréquence sont également des variables dans l'équation. Les coûts marginaux augmentent également dans l'industrie pendant les périodes de pointe. Pour clarifier, je crois que le clip de la patte écrasée doit avoir été du côté de la charge, c'est pourquoi le compteur l'a enregistré. Un électricien qui a inspecté le clip de la cosse d'écrasement a déclaré que le clip et le fil étaient décolorés, ce qui signifiait probablement qu'il brillait extrêmement chaud, ce qui l'a amené à tirer le courant supplémentaire à travers le compteur.

La production d'électricité est toujours égale à la demande.Toute «capacité excédentaire» dans l'approvisionnement est du carburant non utilisé ou de l'eau qui ne passe pas par une turbine, mais prête à être utilisée si nécessaire.Si la patte du boîtier du compteur était devenue chaude (c.-à-d. Qu'elle dissipait de la puissance), cette puissance aurait dû être générée en brûlant du carburant supplémentaire, à un coût pour le fournisseur.30 ans?N'y a-t-il pas une sorte de délai de prescription à ce sujet?Si la cosse ne chauffait pas, le compteur n'aurait pas dû enregistrer une utilisation supplémentaire.Mucilage?
La puissance nécessaire pour dissiper 3 000 $ d'électricité par an serait d'environ 3 à 4 kW selon le coût / kWh.Cette quantité de puissance est à peu près la même que celle d'un élément de cuisinière - cela ferait chauffer le clip de patte défectueux au point qu'il provoquerait un incendie ou des dommages graves.Il est intenable qu'il dissipe autant de chaleur.
Je pense que votre espoir devrait être de trouver un juge particulièrement ignorant et / ou un jury assez ignorant.
Vous essayez d'être trop compliqué.Si le comptage n'est pas précis, fournissez des preuves telles que les chiffres de production pour montrer la consommation réelle.L'entreprise de services publics devrait avoir en place: des certificats d'étalonnage pour les compteurs et les transformateurs d'instruments;approbation de la mise en service par un installateur qualifié;calendrier de maintenance et contrôles réguliers de l'exactitude conformément aux politiques internes ou au régulateur.
Et comme un pinailleur, si vous voulez vraiment être un avocat crédible, vous devrez apprendre la différence entre le mucilage et le municipal.Je ne peux pas commencer à vous raconter les images bizarres évoquées par l'expression «compagnie électrique de mucilage».
@KimbroStephens Selon votre logique, la compagnie d'électricité n'aurait-elle pas dû facturer à votre client * aucune * électricité, même l'électricité utilisée délibérément par le client?
Cela semble exactement analogue à une fuite d'eau où l'eau s'écoule dans le drain.
Je pense que ce que vous devez faire, c'est faire valoir que le service public a créé la faute, ou aurait dû reconnaître que la faute était là, ou trouver un précédent où un service public a remboursé de l'argent qui était dû à une faute.Je ne pense pas que votre théorie du coût marginal nul va convaincre qui que ce soit.C'est comme dire "notre utilisation n'est que de petites pommes de terre pour l'utilitaire, donc ça devrait être gratuit."
S'il y avait une "fuite" continue de puissance de quelques kilowatts pendant 30 ans, même si aucun feu ne s'était déclenché, quiconque lirait le compteur aurait remarqué que la chaleur se dégageait, même s'ils ne se brûlaient pas littéralement.Je n'ai aucun problème à croire que quelqu'un n'a pas remarqué qu'il était facturé à tort pendant 30 ans, mais l'explication technique donnée n'a aucun sens pour moi.Il semble beaucoup plus probable qu'il s'agisse d'un simple problème administratif, c'est-à-dire que le client était facturé à un tarif professionnel ou à un autre tarif incorrect.
Oups, vous avez tout à fait raison WhatRoughBeast.«Municipal» est correct.
Je reconnais qu'il n'y a pas de capacité excédentaire dans la ligne.J'apprécie les réponses.Dans ce cas, le client s'est plaint des factures élevées et après 30 ans, la société a découvert un clip cassé et l'a fait remplacer, après quoi les factures ont immédiatement chuté et sont restées en dessous des niveaux précédents.L'attache de cosse et le fil de cuivre étaient décolorés ou carbonisés lorsque le problème a finalement été découvert.
@Lawbit, Comme mentionné, votre cas, à sa base, repose soit sur: A) La compagnie d'électricité (CE) a installé le compteur, ou inspecté le compteur lors de l'installation, et il est de leur responsabilité de ne pas avoir causé, ou trouvé, le défaut àà ce moment-là, ou B), il est de la responsabilité du CE d'avoir détecté et corrigé le défaut à un moment donné par la suite.Cela dépendra de la situation / de ce qui est arrivé à l'origine des dommages.En général, tout ce qui est du côté du client du compteur (ce pour quoi il est facturé) est la responsabilité du client ou de l'entrepreneur en construction / installation.
@Makyen, oui, il semble que le compteur a été mal installé ou qu'une prise défectueuse n'a pas été détectée par la CE.Alors, comment le client récupère-t-il la question juridique contre une entreprise à l'abri de l'immunité délictuelle.La CE facturait l'électricité dissipée dans la boîte avant d'atteindre les appareils du client.
Ce qui n'a pas non plus été mentionné (pour autant que je sache) est ce qui a incité cette réparation?At-il surchauffé au point de tomber en panne?Fumée?Feu?Avez-vous des photos?Le compteur a-t-il été remplacé lorsque la compagnie d'électricité l'a retiré pour faciliter les travaux de réparation?(Ce n'est pas rare lorsque le compteur est en service depuis des années).
Il a été réparé lorsqu'un technicien a coupé l'alimentation et le compteur a continué à fonctionner.Il ouvrit la boîte, enleva le compteur et découvrit la douille écrasée.Nous avons des photos montrant les dégâts et nous avons la pièce.La patte a été réparée et le problème a disparu.
@Lawbit, D'un point de vue juridique, le fait que le compteur continue de fonctionner lorsque le disjoncteur principal (supposé) était en position arrêt est un point important.Cela signifie que le client n'aurait pas pu empêcher l'utilisation de l'électricité.Cependant, il n'établit pas, par nature, la responsabilité de l'énergie utilisée par la compagnie d'électricité.
J'ai lu tous les commentaires.Je suis d'accord avec Makyen pour dire que c'est significatif, que le compteur a continué à fonctionner.Ce n'est certainement pas normal.Quelqu'un a vraiment merdé et ce n'était certainement pas votre client.Mais c'est peut-être l'électricien qui a installé le service.Le service public pourrait prétendre que l'erreur n'était pas non plus de sa faute et qu'il a réellement livré l'électricité enregistrée au compteur, il devrait donc être payé pour cela.Je pense qu'ils pourraient envisager de s'installer pour éviter l'incertitude.
Sept réponses:
#1
+10
WhatRoughBeast
2017-02-11 23:40:11 UTC
view on stackexchange narkive permalink

La réponse courte est non. Il n'y a pas d'énergie électrique «potentielle» présente sur une ligne électrique. Au lieu de cela, les générateurs des compagnies d'électricité sont toujours modifiés pour produire l'énergie nécessaire.

Pensez à votre voiture faisant 55 sur une autoroute à niveau. Maintenant, pensez à ce qui se passe lorsque vous atteignez une colline et commencez à grimper. Avec l'accélérateur à un réglage fixe, le régime moteur ralentira et la vitesse du véhicule également. Afin de maintenir une vitesse constante (et un régime moteur constant), vous devez augmenter l'accélérateur, et dans le processus, vous brûlerez plus de gaz.

De même, un générateur entraîné par une turbine produira une certaine quantité d'énergie. Si la charge augmente, soit le générateur doit être entraîné plus fort, ce qui consomme plus de carburant, soit la tension de sortie et la fréquence de ligne chuteront. Aucun de ces derniers n'est considéré comme une bonne chose. Le réseau électrique est obligé de fonctionner à une certaine tension (dans une plage acceptable) et à une certaine fréquence (50 ou 60 Hz). Pour ce faire, les générateurs du réseau sont constamment ajustés. La bonne nouvelle à cet égard est que, avec un grand nombre de clients, la loi des moyennes suggère que, pour la plupart, la charge totale ne change pas très rapidement, il est donc généralement possible de maintenir une tension et une fréquence constantes.

Tout comme votre voiture n'émet généralement pas sa puissance nominale, un réseau électrique n'est généralement pas alimenté à pleine puissance, et c'est là que le pourcentage de capacité entre en jeu.il n'y a pas 50% de plus disponibles comme par magie.Au contraire, si la demande de charge double, les générateurs pourront être mis en marche jusqu'à 100% de leur puissance nominale pour répondre à la demande, mais ce n'est pas instantané, et si la compagnie d'électricité n'augmente pas le réglage des gaz sur les générateurs, lela tension et la fréquence du secteur chuteront.Si la demande devient trop importante, comme cela peut arriver par temps chaud en raison de l'utilisation de climatiseurs, il peut être nécessaire de réduire la tension de ligne («brown out») ou même de couper l'alimentation d'une partie du réseau, comme cela se produit dans unpanne de courant continue.

"Aucun de ces éléments n'est considéré comme une bonne chose" - laisser chuter la tension ou la fréquence est mauvais, mais brûler plus de carburant n'est pas nécessairement mauvais, c'est une condition normale.
@immibis - Oups, vous avez raison.Je n'étais pas clair.J'ai édité.Merci.
Merci.J'apprécie la réponse.Dans cette situation, les coûts marginaux augmenteraient ou augmenteraient avec la production et je me suis trompé.Je comprends votre exemple.
#2
+5
Charles Cowie
2017-02-12 00:28:29 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je dirais que votre théorie du coût marginal est à rebours. La production d'électricité est gérée de manière à ce que la charge de base, la quantité d'énergie produite en permanence, soit produite par la méthode de production la moins coûteuse. L'énergie supplémentaire requise pendant les périodes de pointe d'utilisation est produite à l'aide de petits générateurs qui peuvent être démarrés rapidement. Ces générateurs, appelés générateurs de pointe, sont généralement moins efficaces et utilisent souvent le carburant le plus cher.

Vous avez le problème supplémentaire de l'estimation irréaliste de la quantité de puissance dissipée sous forme de chaleur dans le compteur qui est décrit dans une autre réponse.

Vous devez également prouver que la mauvaise connexion était du côté de la charge du compteur. Toute perte de puissance du côté ligne du compteur ne serait pas enregistrée par le compteur.

Bien sûr, tout indice selon lequel une partie de votre affaire est basée sur des informations que vous avez obtenues sur Internet vous fera rire à l’extérieur du tribunal. C'est pourquoi les témoins experts sont bien payés.

Oui, je n'ai pas compris.Le coût marginal augmente tel que je le comprends maintenant.Merci.
Un témoin expert est un must absolu.
#3
+3
Tinkerer
2017-02-12 03:21:47 UTC
view on stackexchange narkive permalink

D'un point de vue juridique, l'argument du tribunal serait de savoir qui possède l'équipement où le pouvoir a été dissipé?

Parlant pour les clients résidentiels aux États-Unis:

1.) La compagnie d'électricité est propriétaire du compteur 2.) Le client résidentiel est propriétaire de la prise Meter.

Vous allez maintenant affirmer que 3 300 $ d'électricité annuelle ont été dissipés à la prise du compteur?Si la mauvaise connexion était du côté de la charge du clip de la cosse de la prise du compteur - les avocats de la compagnie d'électricité soutiendront très probablement que toute énergie dissipée du côté de la charge ne rend pas le comptage inexact et que l'énergie dissipée était au point d'utilisation.(étant du côté de la charge).

Je m'attendrais à ce que les experts du côté des compagnies d'électricité, tels que les ingénieurs et les techniciens de service sur site, soutiennent qu'il est suspect que le client n'a pas demandé ou demandé de service en raison de ce défaut qui existait sur une période de 30 ans..

Il a fait valoir mais cela n'a pas été découvert pour une raison quelconque.Je suis corrigé de mon ignorance de l'utilisation de l'électricité.
#4
+2
sleblanc
2017-02-12 10:31:17 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Clause de non-responsabilité: vous êtes l'avocat ici, et moi non. Ce n'est pas un avis juridique.

Cela ne correspond tout simplement pas. Quelle que soit la partie responsable de l'énergie perdue, les informations que vous avez fournies ne fonctionnent tout simplement pas.

Si vous dites que votre client a été facturé plus de 100 000 USD sur 30 ans, en utilisant un coût moyen de 0,15 USD par kWh, cela se traduirait par une consommation électrique moyenne de 2500 W, ce qui est beaucoup. Beaucoup. Égal à un radiateur assez grand. Ou deux bouilloires électriques et demie. Si les pattes du compteur dissipaient autant d'énergie, le métal deviendrait rouge en une minute environ.

Si vous tentez de convaincre le juge de cela, les experts de la société de services publics destroy you. En supposant que le compteur n'est pas défectueux, vous devriez plutôt localiser les pertes d'énergie réelles. Un appareil de chauffage fonctionne-t-il à pleine puissance depuis 30 ans, au plafond ou dans un autre endroit très rarement visité? Un voisin vole-t-il de l'énergie à l'aide d'une rallonge non autorisée? Le compteur est-il vraiment précis?

Je comprends mieux maintenant comment l'électricité est produite et consommée, mais j'ai parlé hier à un inspecteur en électricité et il pensait que la décoloration du clip et du fil montrait que le clip était rouge rouge.Quoi qu'il en soit, après le remplacement de l'assemblage de la cosse ou de la prise, la consommation d'électricité a considérablement chuté.La réparation semble parler d'elle-même comme montrant quelle était la cause de l'utilisation.Mais pour être plus précis, je compilerai les lectures du compteur et je vous répondrai avec les différences.
@Lawbit Red hot est une chose.Mais 2,5 kW, c'est presque un four, avec le thermostat collé et aucune isolation.Le compteur entier serait rouge chaud.
@Lawbit D'accord sleblanc, ce qui doit se passer ici est de déterminer la différence moyenne de consommation électrique avant et après la réparation.100k / (30 ans * 12 mois) équivaut à 278 $ par mois, ce qui ne semble pas être une facture d'électricité inouïe en fonction de la taille de la maison.Il est toujours élevé et il y a probablement eu un gaspillage d'énergie important, mais 100k ressemble à la totalité de la facture d'électricité, pas à l'excédent de facture d'électricité gaspillée.
@Lawbit,, le clip a peut-être été brûlant, ce à quoi la décoloration ferait allusion, mais il ne peut pas avoir été aussi chaud pendant 30 ans.À cette température, les métaux commencent à s'oxyder très rapidement, et cette partie aurait soit fondu, soit tellement oxydée qu'elle se serait finalement cassée.Et pour réaffirmer ma position: je suis sûr que le compteur n'a pas dissipé autant d'énergie.Peut-être vaut-il la peine d'étudier la précision du compteur lui-même ...
#5
+1
Olin Lathrop
2017-02-12 05:53:45 UTC
view on stackexchange narkive permalink
essayer de comprendre si la capacité excédentaire fonctionne dans un réseau électrique pour éviter les baisses de tension et combien de temps la capacité excédentaire peut-elle exister dans le réseau avant qu'elle ne soit dissipée ou utilisée?

Vous vous trompez en vous laissant aller à la définition de «réseau électrique».

Le réseau lui-même ne stocke aucune énergie. Toute l'énergie déversée dessus par les générateurs est immédiatement consommée. La majeure partie de cette somme va aux clients de l’électricité, et une partie est perdue dans le processus de transmission.

Cependant, la capacité de production est généralement supérieure à la demande. Dans ce cas, la capacité de production signifie une puissance supplémentaire qui pourrait être générée, mais qui ne l'est pas. Cela peut provenir, par exemple, de faire circuler plus d'eau dans les turbines d'un barrage, de mettre en service des usines de «pointe» plus coûteuses qui sont normalement inactives, etc. Tout cela revient à l'équivalent moderne de pelleter plus de charbon dans la chaudière.

La production d'électricité est-elle également produite pour maintenir la demande en dessous de la production totale d'électricité à un moment donné, de sorte que la demande puisse être décrite comme fonctionnant à un pourcentage de la capacité du réseau électrique,

Non. Encore une fois, le réseau ne stocke pas d'énergie. Cependant, la production d'électricité est ajustée pour correspondre à la demande en temps réel.

Ou la production d'électricité correspond-elle toujours exactement à la demande?

Oui.

J'aide un client à récupérer les paiements à une compagnie d'électricité de mucilage pour l'excédent d'électricité facturé mais jamais utilisé car il s'est dissipé dans le boîtier du compteur en raison d'un clip de cosse défectueux endommagé lors de l'installation du compteur.

L'électricité était certainement "utilisée" du point de vue des compagnies d'électricité. Quelqu'un quelque part a dû pelleter plus de charbon provebial dans la chaudière pour couvrir la puissance supplémentaire qui a été dissipée en raison du clip de patte défectueux. Des dépenses réelles ont été engagées pour produire cette énergie, qu'elle ait fait quelque chose d'utile ou non pour votre client.

Cette affaire dépend de qui possédait l'équipement défectueux et qui a fait le travail défectueux. Généralement, jusqu'à la sortie du wattmètre est la responsabilité des services publics. Après cela, c'est la responsabilité du client. Cependant, les spécificités varient. Vous devez savoir qui a possédé, exploité et effectué le travail sur l'équipement défectueux et autorisé ce travail. Si la compagnie d'électricité a fait le travail et possède l'équipement, et si tout est dans une armoire qu'elle contrôle, alors vous pouvez avoir un cas. Si votre client a installé l'équipement ou effectué les réparations, c'est probablement sur lui.

Voici une analogie. Vous faites le plein de votre voiture dans une station-service. Il y a une fuite dans le tuyau par la pompe à essence, donc vous êtes facturé plus d'essence que dans votre voiture. C'est sur la station-service. Cela a coûté de l'argent à la station-service pour fournir le gaz qui s'est échappé, mais dans ce cas, ce sont leurs dépenses à supporter car leur équipement est défectueux et vous n'avez rien fait de mal.

Cependant, s'il y a une fuite dans votre réservoir d'essence, il en coûte toujours à la station-service le même montant pour fournir tout le gaz. Mais cette fois, la responsabilité vous incombe. La station-service vous a vendu l'essence, et c'était de votre faute, pas de la leur, de ne pas avoir pu tout utiliser comme prévu.

Le problème ici est de décider qui était exactement responsable de la "fuite". Qui possède l'équipement, qui a travaillé dessus, qui l'a approuvé, etc., ont probablement tous un impact. Mais, c'est votre fin des choses. Ce ne sont pas des problèmes électriques.

pour l'électricité payée par le client qui a été essentiellement produite à un coût marginal nul

Non. Tout simplement pas. Cela ne fonctionne pas de cette façon.

Cela a coûté à la compagnie d'électricité de manière incrémentielle pour produire cette électricité, tout comme cela a coûté à la station-service pour le gaz qui fuit, quelle que soit la faute à qui il a été divulgué.

car la puissance facturée aurait été présente dans la capacité excédentaire générée

Non. Cela ne fonctionne pas de cette façon.

Si tel était le cas, pourquoi ne pourrions-nous pas, moi et tout le monde, prétendre qu'une fraction de leur facture d'électricité était invalide parce que seul l'excédent gratuit était utilisé?Il n'y a rien de spécial à propos de la puissance «perdue» de votre client par rapport à la puissance utilisée avec succès par quelqu'un d'autre.Cela ne fonctionne pas de cette façon.Cela ne pourrait jamais être autorisé à fonctionner de cette façon, sinon tout le système d'achat et de vente d'électricité serait invalide.

Pour être pédant, la réponse à «la production d'électricité correspond-elle toujours exactement à la demande» est * non *.Si plus d'énergie est produite, l'excédent sera utilisé pour accélérer non seulement les générateurs de la centrale électrique qui produit trop d'énergie, mais * tous les autres générateurs de chaque centrale électrique connectés au même réseau * - et aussi tous lesmoteur électrique qui tourne.Bien sûr, cela signifie que l'accélération est suffisamment lente pour être automatiquement corrigée, dans des circonstances normales.
@aleph: OK, il y a une infime quantité de stockage d'énergie temporaire dans le réseau lors de la rotation des arbres du générateur.Mais, comme vous le dites, c'est pédant et ne fera que confondre davantage ceux qui sont déjà flous avec les concepts.Cela n'aide pas du tout le cas du PO.N'ajoutez pas de confusion quand il y en a déjà beaucoup.Ce n'est pas le bon contexte pour élever des lentes comme celle-ci.
Très bien, je suis corrigé de mon ignorance.Pour clarifier, la compagnie électrique municipale a installé son compteur dans la boîte électrique du client qui était livrée avec les composants sur lesquels le compteur pouvait se brancher.Ensuite, l'entreprise a scellé la boîte afin que le client ne puisse pas y accéder.Malheureusement, lors de l'installation du compteur, l'électricien de la ville a écrasé le clip de la cosse et fait surchauffer le clip.
@Law: Si ce clip écrasé était à l'intérieur de la boîte scellée par la compagnie d'électricité, vous avez probablement un bon étui.Moins votre client a quelque chose à voir avec la cause du problème, mieux c'est.
#6
  0
Jack Creasey
2017-02-12 00:01:11 UTC
view on stackexchange narkive permalink

La puissance fournie sur le réseau correspond à la demande.
Si la demande dépasse l'offre, vous avez une baisse de tension ou une perte de puissance.

Si votre client a été facturé pour l'électricité qu'il n'a pas consommée, j'imagine que vous devez remettre en question la précision du compteur de puissance.

  1. Votre client a obtenu de l'électricité et nous pouvons supposer qu'il a obtenu toute l'énergie dont il avait besoin pendant ces 30 années.
  2. Je pense que les clients s'attendent à ce que la puissance facturée soit exacte telle que mesurée par le compteur électrique.

Si le compteur n'enregistrait aucune consommation d'énergie, le client serait-il maintenant poursuivi par l'utilitaire sur la base de l'utilisation «prévue» une fois qu'il a découvert le défaut?Je parie qu'ils intenteraient une action en justice pour obtenir de l'argent.
C'est vous qui décideriez si, dans le cas inverse, le client pourrait intenter une action en justice.

FWIW, sur ma facture d'électricité mensuelle (Toronto, Ontario, Canada), il y a une augmentation explicite (environ 3%) de la consommation d'énergie mesurée par le compteur.Cela permet les pertes de ligne, le vol d'électricité pour la culture de marijuana, l'utilisation des services publics à l'interne, etc. La facture utilise cette consommation d'énergie accrue pour tous les calculs de la facture ...
Ok, je comprends mieux.THX
#7
  0
ovirt
2017-02-13 10:03:01 UTC
view on stackexchange narkive permalink

combien de temps la capacité excédentaire peut-elle exister dans le réseau avant qu'elle ne soit disparu ou utilisé?

Votre question reflète une incompréhension de la fonction de "la grille". Le réseau ne retient aucune énergie (électrique), mais la transporte simplement des générateurs aux consommateurs. A tout moment, quelle que soit la quantité d'énergie tirée du réseau, elle est injectée dans le réseau par des générateurs. Par analogie simple, considérez la grille comme un fil reliant une ampoule à une batterie. Lorsqu'elle est connectée à la batterie, l'ampoule tire une certaine quantité d'énergie (puissance) de la batterie. Si le fil est déconnecté de la batterie, l'ampoule perd immédiatement sa source d'alimentation car il n'y a pas d'énergie (substantielle) stockée dans le fil.

La production d'électricité est-elle également produite pour maintenir la demande sous le total production d'électricité à un moment donné, de sorte que la demande puisse être décrit comme fonctionnant à un pourcentage de la capacité du réseau électrique, disons par exemple 98% de la capacité? Ou est-ce que la production d'électricité est toujours égale demande exactement?

Comme ci-dessus, la production d'électricité correspond toujours exactement à la demande. Il existe un risque de confusion puisque les producteurs doivent être capables de s'adapter très rapidement à une demande variable, de sorte que les producteurs doivent collectivement avoir une «capacité excédentaire» facilement disponible pour répondre à une augmentation de la demande. Comme d'autres l'ont expliqué, cela est lié à la source d'énergie utilisée pour produire la production, et est essentiellement du carburant, de la chaleur, de la vapeur, etc. Le point clé est que cet «excès» n'existe pas sur le réseau lui-même, mais uniquement au niveau du réseau. sites de génération.

électricité excédentaire, il a été facturé mais jamais utilisé depuis sa disparition à travers le boîtier du compteur en raison d'un clip de cosse défectueux endommagé lorsque le compteur etait installé. ... Mon client a été facturé plus de 100 000 $ pour l'électricité excédentaire sur une période de 30 ans.

100 000 USD sur 30 ans équivaut à une moyenne de (100000/30 / 365,25 / 24) 0,38 USD par heure, donc en fonction du tarif moyen facturé, cela équivaut à une consommation d'énergie moyenne substantielle, c'est-à-dire qu'une moyenne de 0,38 USD par kWh équivautà une puissance moyenne de 1kW, 0,19 $ = 2kW, 0,127 $ = 3kW etc.en quelque sorte.

Cela dit, il y a de nombreux détails que nous ne connaissons pas et que nous faisons donc des hypothèses.Le plus important est que l '«excédent» de 100 000 $ réclamé est valide, d'autant plus que vous n'avez fourni aucune information sur la façon dont ce chiffre a été obtenu.



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...