Question:
Activation de plusieurs LED avec un ou plusieurs transistors
Eduardo Cardoso
2018-04-13 18:25:41 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je dois activer quatre LED en même temps lorsque le signal varie de 0 V à 5 V .Je n'ai toujours pas défini le transistor que j'utiliserai, mais avant cela j'aimerais savoir la meilleure façon de le faire, avec le schéma 1 ou avec le schéma 2: activer toutes les LED avec un seul transistor ou chaque LED àtransistor dédié.

Je sais que je devrais considérer le courant qui passera entre le collecteur et l'expéditeur pour déterminer laquelle des deux méthodes utiliser, mais j'aimerais savoir laquelle est la plus correcte.

schematic

simuler ce circuit - Schéma créé à l'aide de CircuitLab

schematic

simuler ce circuit

Que pensez-vous du MOSFET à la place du BJT?
Le n ° 1 est meilleur à moins que vous ne souhaitiez contrôler les LED séparément.
Lorsque vous dites que le signal `` varie '' entre 0v et 5v, voulez-vous dire qu'il est soit 0v soit 5v ou vous attendez-vous à une réponse LED de l'ordre de 0,5v, 1v, 2v, etc.?
@awjlogan Dans ce cas, je pense qu'il vaut mieux utiliser BJT car le coût est inférieur.
Signal numérique @nvuono, 0V ou 5V.
Les MOSFET @EduardoCardoso sont moins chers que les BJT.Ce que vous gagnez, électroniquement, c'est que vous n'avez pas de baisse de \ $ V_ \ mathrm {CE} \ $ donc vous pouvez utiliser une plus large gamme de LED de série comme suggéré dans certaines des réponses.
Cela dépend si vous avez besoin d'un courant identique dans chaque diode ou non.
@norm le courant dans chaque LED est déterminé par leur résistance série respective, quelle que soit la topologie choisie.Vous pouvez donc avoir un courant différent dans chaque LED dans les deux cas.La différence réside dans la capacité à allumer / éteindre indépendamment chaque LED, ce que l'OP spécifiquement indiqué n'est pas nécessaire dans son cas.
Oui, le courant peut varier d'une diode à l'autre dans les deux circuits - mais si OP veut que chacun soit le même, des miroirs de courant peuvent être utilisés, ou ils peuvent être placés en série.
Six réponses:
#1
+13
dim
2018-04-13 18:39:01 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les deux fonctionneront bien.Cependant, le deuxième circuit est évidemment plus cher à construire (et prend plus de temps à souder manuellement), vous choisirez donc probablement la première option (transistor simple).

La deuxième option (transistors multiples) peut être un meilleur choix lorsqu'il y a beaucoup de courant passant par les LED.Vous pouvez alors partager le courant à travers plusieurs transistors, qui peuvent donc être plus petits (parfois, 4 petits transistors sont moins chers qu'un gros, et la chaleur peut être dissipée plus facilement).Mais étant donné les courants impliqués dans votre cas, cela n'a pas d'importance.

#2
+12
Olin Lathrop
2018-04-13 18:37:27 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les deux méthodes fonctionnent, mais j'utiliserais généralement la première car elle est plus simple et nécessite moins de pièces.

Si le signal est activement piloté dans les deux sens, comme à partir d'une sortie numérique CMOS, vous n'avez pas besoin de la résistance entre la base et la terre. En d'autres termes, vous pouvez perdre R2 dans le premier circuit et R10, R11, R12 et R13 dans le second.

Comme vous le dites, le transistor du premier circuit doit être capable de gérer le courant LED combiné. Pour quatre voyants indicateurs normaux, ce n'est pas vraiment une limitation.

En fonction de la tension des LED, vous pourrez peut-être en piloter deux à la fois en série avec une seule résistance. Par exemple, si ceux-ci sont rouges avec une chute directe de 1,8 V et que le transistor passe à 200 mV en saturation, il reste alors 1,2 V à une résistance pour régler le courant. Cela vous donne les mêmes LED allumées avec la même luminosité, mais avec la moitié du courant utilisé.

Les LED vertes avec une chute de 2,1 V sont sur le bord, mais peuvent fonctionner en double. Deux LED chuteraient 4,2 V. Encore une fois, représentant 200 mV pour le transistor saturé, cela laisse encore 600 mV pour la résistance de limitation de courant. Surtout si vous n'essayez pas de faire fonctionner les LED à leur limite, cela peut être une économie de courant légitime.

Merci pour la réponse.J'ai choisi d'utiliser les résistances pull-down car j'utiliserai des transistors NPN et je voudrais m'assurer d'avoir toujours 0V à la base du transistor lorsque le signal n'est pas activé
Pas de pinaillerie, mais moi, pour ma part, j'ai tendance à éviter d'utiliser en série en raison du risque de défaut - si on brûle, toute la branche devient sombre.Cela a l'air très "sympa" en cas de logos personnalisés + texte de marche.:-)
@aconcernedcitizen Selon l'application, l'échec d'une seule LED peut de toute façon sembler assez mauvais.(Et juste pour noter que "l'échec" est généralement un problème avec la soudure; les LED elles-mêmes auront généralement une durée de vie plus longue que n'importe lequel des éléments mécaniques auxquels elles sont attachées.)
@Graham C'est vrai, mais, d'une manière ou d'une autre, c'est une chose d'avoir un point sombre, comparé à quelques-uns dans une ligne / colonne (il peut y en avoir plus de deux en série si vous avez 12V, par exemple).C'est pourquoi j'ai dit que ça pouvait avoir l'air "joli". Pourtant, c'était un commentaire secondaire."Fault" est probablement le résultat de "perdu en traduction".Pour moi cela signifie un défaut, en général: PCB défectueux, LED défectueuse, tout défectueux (soi-même compris).
Quiconque a voté contre cela, qu'est-ce qui ne va pas exactement selon vous?
#3
+6
Russell McMahon
2018-04-13 18:36:48 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les deux circuits fonctionneront.

Le premier circuit est tout à fait adéquat à moins que vous ne valorisiez le contrôle indépendant de chaque LED.

Le deuxième circuit a l'avantage que si vous le souhaitez, vous pouvez allumer ou éteindre les LED individuellement et l'inconvénient (évident) de nécessiter plus de composants.

Presque tous les transistors NPN fonctionnent.Si les LED sont blanches, elles auront une tension d'environ 3 V.Donc, I par LED = V / R = (5-3) / 560R = 3,6 mA par LED ou environ 15 mA pour les 4 LED.Presque tous les petits transistors NPN fonctionneront ici.

#4
+3
Simon Marcoux
2018-04-13 18:37:54 UTC
view on stackexchange narkive permalink

En supposant que votre LED nécessite 20 mA chacune, le circuit A nécessitera un transistor qui peut conduire environ 80 mA.La plupart des transistors pourront faire le travail sans aucun problème.

Sur le deuxième circuit, chaque branche du circuit nécessitera 20 mA.Encore une fois, ce n'est pas un problème pour les transistors.

Du point de vue de l'ingénierie, le circuit A est plus rentable car vous avez besoin de moins de composants (réduisant ainsi les futurs «biens immobiliers» et le coût unitaire de la carte).Le principal avantage du second est la possibilité de contrôler chaque LED individuellement.

Une façon d'améliorer le circuit un serait de coupler deux LED par jambe et de réduire la résistance en conséquence.De cette façon, chaque jambe fonctionnera toujours à 20 mA, mais vous réduirez votre courant total de moitié et réduirez la quantité de tension perdue à travers chaque résistance de limitation de courant.

#5
+1
Foxie
2018-04-14 02:56:56 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Ce circuit est plus efficace sur les pièces, économisant deux résistances:

schematic

simuler ce circuit - Schéma créé à l'aide de CircuitLab

C'est ce qu'on appelle un émetteur suiveur.La tension que les LED voient est la tension d'entrée moins 0,6 V.Pour cette raison, vous avez besoin d'une sortie CMOS qui peut conduire à près de 5V.Une sortie TTL peut avoir besoin d'une résistance pullup pour la faire passer à 5V.

Pour une alimentation 5V, vous voulez des résistances de 220 ohms pour une luminosité décente avec des LED rouges ou vertes.560 fonctionnera mais il sera faible.Les LED bleues auront besoin encore plus bas.

S'il est piloté par TTL, ne pourrait-il pas être pris en compte en abaissant les valeurs de résistance?Quelle serait la dissipation de puissance dans les deux cas?
#6
  0
Guill
2018-04-21 08:57:25 UTC
view on stackexchange narkive permalink

De vos questions, j'ai l'impression que vous vous méprenez sur les circuits. Les deux sont "électriquement corrects". Si la question était: 1-lequel est le plus facile à construire?, 2-lequel a moins de pièces (plus fiable), 3-lequel a le plus de contrôle LED ?, etc. alors vous seriez en mesure de decide quel circuit vous devriez utilisation. Cependant, la quantité de «courant du collecteur vers l'émetteur» ne serait PAS un paramètre pour déterminer le circuit à utiliser. Ce paramètre permet de déterminer la capacité de courant du transistor unique ou des 4 transistors «équivalents».
Si vous décidez d'utiliser un seul transistor, il est évident que ce transistor devrait être capable de gérer 4 fois le courant de chacun des "quatre" transistors.

Par exemple, chaque LED a besoin de 15 mA, alors vous avez besoin d'un seul transistor qui gère 60 mA (min.), OU quatre transistors qui gèrent chacun 15 mA (min.).

J'espère que cela montre clairement que la capacité actuelle du ou des transistors n'est PAS le facteur décisif pour sélectionner le circuit 1 ou 2.



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...